Contactez-nous

partie centrale qui "pousse"

Science des religions

Science des religions

Qu'est-ce que la science des religions?

La Science des Religions est née en Europe au 19ème siècle, d’un intérêt pour l’histoire des religions d’une part et pour les religions extra-européennes d’autre part. Le but initial était de comprendre objectivement les bases historiques et les grandes idées des différentes religions, en s’appuyant sur différentes disciplines telles que la philologie, la linguistique, l’archéologie, la sociologie et l’histoire, tout en restant indépendant des prises de position théologiques. Au début, des questions telles que la définition de La vérité, de « l’Etre » ou encore de l’origine commune des religions formaient l’essentiel des débats. Cette perspective « phénoménologique », dont la conséquence première a été, la plupart du temps, une compréhension simplificatrice des religions étrangères, a par la suite cédé la place aux conceptions issues des sciences humaines. Cette manière de voir met l’accent sur les spécificités des religions dans leurs différents contextes historiques, sociaux et culturels.
L’objet de la Science des Religions est:

« L'art et la manière dont les religions conçoivent et interprètent la ‚réalité’, les schémas et modèles globaux que l’on peut identifier, les formes de socialisation, les normes élaborées, ainsi que les obligations qui en découlent, les émotions qui sont générées et canalisées…» (B. Gladigow).

De nombreuses sous-disciplines de la Science des Religions et d’autres branches se sont spécialisées dans certains aspects de la recherche en Science des Religions :

  • Sociologie des religions
  • Ethnologie et anthropologie des religions 
  • Psychologie des religions
  • Histoire des religions
  • Les religions dans leur géographie et leur environnement
  • Les religions et l’économie
  • Les religions et l’esthétique

Jusqu’à une époque récente, la Science des Religions s’est concentrée principalement sur l’étude des religions extra-européennes et des grandes religions historiques. Mais, depuis quelques années, la recherche sociologique empirique, ancrée dans la réalité actuelle, s’est aussi fait une place en Europe.

 

 

La science des religions dans la société moderne

Les religions jouent un rôle central dans l’étude du passé et du présent des sociétés européennes. Elles marquent la politique, l’art et la culture. Elles guident les individus et les sociétés humaines en leur donnant des valeurs, du sens à leur existence et une identité. Ainsi, les religions jouent-t-elles un rôle central en définissant les possibilités et les limites de la cohabitation humaine en général. Cela concerne autant l’individu en tant que tel, que les interactions entre des groupes sociaux ou des nations, ou encore les relations entre hommes et femmes, entre différentes ethnies ou différents milieux sociaux.
Ainsi, tout comme les sociétés évoluent au fil du temps, les religions et leur rôle dans la société subissent eux aussi des changements. Le champ religieux en Europe s’est complexifié durant les dernières décennies du fait de la migration d’une part et des nouvelles orientations religieuses d’autre part. Parallèlement à cela, on assiste à l’apparition d’éléments religieux dans différents domaines de la vie (Wellness / Santé) et dans la culture populaire (romans grand public, publicité, films).

C’est pour cette raison que la société a un grand besoin de ‘traducteurs’ interculturels et interreligieux, et d’experts neutres ayant acquis des compétences dans différentes traditions religieuses. Ce besoin se manifeste en écho à l’omniprésence de la question de la religion dans la politique, les médias, la publicité et tout ce qui forme l’opinion publique.

 

La science des religions à Fribourg

La discipline Science des Religions de l’université de Fribourg est spécialisée dans l’étude de la multitude des religions en Europe, par une approche sociologique ancrée dans le présent de ce pluralisme religieux.

Dans la voie d’études Bachelor en Science des Religions, les bases des ‘grandes’ traditions religieuses (judaïsme, christianisme, islam, bouddhisme, hindouisme) et de plusieurs traditions religieuses minoritaires sont abordées. Cela comprend l’étude de l’histoire des religions et l’acquisition de connaissances concernant les conceptions et les écrits religieux, ainsi que les aspects de la pratique religieuse et des rituels. Au premier plan, nous nous intéressons à la manière dont les communautés issues des grandes religions ou des courants minoritaires s’organisent et vivent leur foi aujourd’hui en Suisse et en Europe. Ainsi, en plus de transmettre des connaissances sur les religions, nous traitons aussi de questions juridiques, politiques et économiques, et nous nous intéressons à la présentation des religions dans les médias (journaux, télévision, Internet, etc.).